Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Voici les informations qui doivent être obligatoirement affichées dans les locaux de toutes les entreprises : les consignes incendies : ce document contient les identités des personnes responsables du matériel de secours et chargées d'organiser l'évacuation en cas d'incendie, l'adresse et le numéro de téléphone des pompiers ainsi que les consignes incendie en cas d'accident électrique ; le nom de l'inspecteur du travail compétent pour l'établissement, ainsi que l'adresse et numéro de téléphone de l'inspection du travail ; l'adresse et le numéro d'appel du médecin du travail ou du service médical...

Lire la suite

Les conditions d'obtention de la prime pour l'aide à l'embauche viennent d'être définies par décret. Son montant maximum est de 1.3 SMIC, elle concerne les PME de moins de 250 salariés remplissant les conditions cumulatives suivantes: embaucher un salarié en contrat à durée indéterminée ou en contrat à durée déterminée d'une durée minimale de 6 mois, la rémunération prévue doit être inférieure ou égale au SMIC majoré de 30% soit 22 877 brut, une date de début d'exécution comprise entre le 18 janvier 2016 et le 31 décembre 2016. Le montant de la prime est de 500 euros maximum par trimestre dans...

Lire la suite

Aux termes d'un arrêt récent (Cass. Soc, du 12 janvier 2016, n°14-23290), la Cour de Cassation a estimé que le refus d'un salarié d'accepter une modification de son lieu de travail conformément à la clause de mobilité prévue dans son contrat de travail, et les absences injustifiées résultant de son refus de se rendre sur son nouveau lieu de travail, constituent une faute grave, justifiant un licenciement. Il convient toutefois de rappeler que, pour être valablement opposée au salarié, la clause de mobilité doit répondre à certaines exigences. Ainsi, la mobilité doit être justifiée par un motif...

Lire la suite

Dans un arrêt du 16 décembre 2015, la Cour de cassation confirme que "l'existence d'un différend entre les parties au contrat de travail n'affecte pas par elle-même la validité de la convention du rupture". Seule la démonstration de la fraude ou du vice de consentement peut permettre l'annulation de la rupture conventionnelle. En conséquence, le vice du consentement du fait du différend entre les parties (et/ou de l'arrêt de travail du salarié, même si un tel arrêt est dû à une maladie professionnelle ou à un accident du travail) doit toujours être démontré par le salarié qui entend faire annuler...

Lire la suite
1 2 > >>